Attyab oul Madâriss

Important

Les cours de fiqh (droit musulman) publiés sur ce site sont extraits du programme d'apprentissage des élèves de notre Madressah. Les règles présentées sont en accord avec les principes du madh-hab (école de jurisprudence) hanafite.
Tous droits réservés concernant l'utilisation commerciale ou collective de ces textes.

Qui est en ligne

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Flux rss

Medersa.com

Statistiques

OS: Linux w
PHP: 4.4.9
MySQL: 5.5.55-0+deb7u1-log
Heure: 12:49
Caching: Disabled
GZIP: Disabled
Membres: 1132
Publications: 69
Liens: 6
Accueil
La méthode d'accomplissement du Tayammoum Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 2
FaibleMeilleur 
Écrit par Mouhammad_Patel   
13-04-2007

Le tayammoum se fait de la façon suivante :

1. On fait, dans le cœur, la niyyah (intention) d'accomplir le tayammoum : "Je fais le tayammoum pour me purifier et pour accomplir la salât."

2. On frappe une fois les mains sur la terre –en les secouant ensuite s'il y a trop de poussière- puis on les passe sur le visage entier (comme cela se fait durant le woudhoû) sans laisser le moindre espace. Il est sounnah [1] aux hommes de faire le khilâl [2] de la barbe.

3. On frappe une seconde fois les mains sur la terre –en les secouant à nouveau s'il y a trop de poussière- puis :

a. on passe d'abord les quatre doigts de la main gauche (partie interne) sous l'avant-bras droit (partie externe), en partant de l'extrémité des doigts de la main droite jusqu'au coude.

b. on passe ensuite la paume de la main gauche sur l'avant-bras droit (partie interne), en partant du creux du coude jusqu'aux bouts des doigts; dans ce mouvement, le pouce gauche (partie interne) passera sur le pouce droit (partie externe).

c. après cela, on répète la même action pour l'avant-bras gauche, en utilisant cette fois-ci les doigts et la paume de la main droite.

d. Enfin, on fait le khilâl des doigts en enlevant les bagues.

Important : Il suffit qu'un petit espace (ou même un poil…) du visage ou des bras ne soit pas essuyé pour que le tayammoum ne soit pas valable.


 


[1] sounnah : Pratique non obligatoire accomplie ou conseillée par le Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam)

 

[2] khilâl signifie "faire passer ses doigts à travers"
Dernière mise à jour : ( 20-04-2008 )
 
Suivant >