Attyab oul Madâriss

Important

Les cours de fiqh (droit musulman) publiés sur ce site sont extraits du programme d'apprentissage des élèves de notre Madressah. Les règles présentées sont en accord avec les principes du madh-hab (école de jurisprudence) hanafite.
Tous droits réservés concernant l'utilisation commerciale ou collective de ces textes.

Qui est en ligne

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Flux rss

Medersa.com

Statistiques

OS: Linux w
PHP: 4.4.9
MySQL: 5.5.55-0+deb7u1-log
Heure: 01:03
Caching: Disabled
GZIP: Disabled
Membres: 1119
Publications: 69
Liens: 6
Accueil
L'embellissement, la parure… (1) Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 2
FaibleMeilleur 
Écrit par Mouhammad_Patel   
13-04-2007

Les bijoux

 

Règle 1 : Le port de bijoux (en or, argent…) est autorisé exclusivement aux femmes en Islam.

Règle 2 : Cependant, la musulmane doit obligatoirement veiller à ne pas porter un bijou symbolique des non musulmans (croix, crucifix, étoile de David…) ou un bijou qui témoignerait de croyances allant à l'encontre des enseignements de l'Islam ("main de Fatimah"…)

Règle 3 : Il est permis à la femme de se faire percer uniquement les parties de son corps où le port de bijou est habituel pour les musulmanes dans l'environnement où elle vit, c'est à dire les oreilles (et le nez, éventuellement). Le piercing des autres endroits du corps (comme les sourcils, la lèvre, la langue, le nombril…), qui est typique à certains groupes d'individus véhiculant des valeurs opposés à l'Islam et ayant des attitudes allant à l'encontre de la morale musulmane, n'est pas autorisé.

 

Règle 4 : Le seul objet de parure autorisé aux hommes est la bague: Celle-ci ne peut être qu'en argent et son poids ne peut excéder un mithqâl. [1]

 

Règle 5 : Les hommes ne doivent ainsi pas  porter des colliers, bracelets, gourmettes, anneaux…


 


[1] Unité de mesure du poids équivalant à environ 4 gr.

Dernière mise à jour : ( 05-06-2009 )
 
Suivant >