Attyab oul Madâriss

Important

Les cours de fiqh (droit musulman) publiés sur ce site sont extraits du programme d'apprentissage des élèves de notre Madressah. Les règles présentées sont en accord avec les principes du madh-hab (école de jurisprudence) hanafite.
Tous droits réservés concernant l'utilisation commerciale ou collective de ces textes.

Qui est en ligne

Il y a actuellement 1 invité en ligne

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Flux rss

Medersa.com

Statistiques

OS: Linux w
PHP: 4.4.9
MySQL: 5.5.55-0+deb7u1-log
Heure: 05:19
Caching: Disabled
GZIP: Disabled
Membres: 1131
Publications: 69
Liens: 6
Accueil
Quatre précieux conseils de Cheikh An Nadawi r.a. Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 4
FaibleMeilleur 
Écrit par Mouhammad_Patel   
28-02-2007
Untitled 1

 

Cheikh Abou al Hassan An Nadawi r.a., un très grand savant indien, avait donné les quatre précieux conseils suivants au cours d'un de ses discours:


  1. Etudions la vie du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) en profondeur, car sans cela, nous ne pourrons progresser spirituellement... En effet, l'une plus grandes lacunes dans notre cheminement religieux tient dans notre éloignement du modèle de comportement prophétique.

     

  2. Restons vigilants et ne négligeons pas notre propre correction : Un autre défaut de notre époque est que l'on se soucie plus d'autrui que de soi-même... Ceci découle peut être de l'état d'esprit, courant dans la société dans laquelle nous nous trouvons, qui nous invite toujours à chercher ce que font les autres de sorte que nous n'ayons plus le temps de penser à nos propres actes...

     

  3. Veillons à ce que la partie négative en nous ne surpasse pas la partie positive : Soyons toujours attentifs à notre état spirituel et à notre pratique religieuse. Ne soyons pas systématiquement de nature critique à l'égard de chaque chose ou de tout individu. Saisissons toute opportunité qui se présente à nous en ce qui concerne la religion. Restons en compagnie des gens qui, en les voyant, nous rappellent Notre Seigneur, le Tout Puissant, et dont la fréquentation augmente notre foi, mais aussi notre amour de la Salât, le désir de parfaire son accomplissement...

     

  4. Surtout, préservons-nous de porter un jugement quelconque sur qui que ce soit, en faisant des réflexions du genre de "celui-ci n'a pas compris correctement la religion" ou "celui-là ne la pratique pas correctement"... Où est l'intérêt de ce genre de propos ? Apprendre à bien pratiquer sa religion et à améliorer sa pratique auprès de quelqu'un n'est pas une simple affaire. Néanmoins, cet apprentissage reste indispensable car elle permet de consolider sa foi et sa condition religieuse, et, à partir de là, à bâtir sa "véritable existence"...

Qu'Allah nous accorde l'opportunité de suivre et d'appliquer ces conseils.

Âmine !

Dernière mise à jour : ( 28-02-2007 )
 
< Précédent   Suivant >