Attyab oul Madâriss

Important

Les cours de fiqh (droit musulman) publiés sur ce site sont extraits du programme d'apprentissage des élèves de notre Madressah. Les règles présentées sont en accord avec les principes du madh-hab (école de jurisprudence) hanafite.
Tous droits réservés concernant l'utilisation commerciale ou collective de ces textes.

Qui est en ligne

Il y a actuellement 1 invité en ligne

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Flux rss

Medersa.com

Statistiques

OS: Linux w
PHP: 4.4.9
MySQL: 5.5.55-0+deb7u1-log
Heure: 00:36
Caching: Disabled
GZIP: Disabled
Membres: 1110
Publications: 69
Liens: 6
Accueil
La foi en Allah (1) Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 3
FaibleMeilleur 
Écrit par Mouhammad_Patel   
28-02-2007
Untitled 1

La foi en Allah - Dieu (1)

Apporter foi en Allah signifie essentiellement trois choses :

1. Croire en Son existence. (al îmân bi woudjoûdih)

L'ordre sublime et l'organisation sans faille qui réside dans le cosmos
(depuis l'infiniment petit jusqu'à l'infiniment grand), la grande complexité qui caractérise tout organisme vivant (humain, animal ou végétal), la diversité extraordinaire que l'on trouve dans la forme des créatures (qui pourtant sont toutes composées des mêmes éléments de base) comptent parmi les preuves les plus manifestes de l'existence d'un Dieu. L'étude des données scientifiques concernant l'Univers constitue une source inépuisable de signes témoignant de la présence d'un Créateur Parfait et Sublime, qui organise et veille sur Sa création.

Quand un bédouin s'était mis à se questionner au sujet d'une preuve éventuelle de l'existence de Dieu, il avait fini par se dire :


إن البعر ليدل على البعير وإن أثر الأقدام لتدل على المسير فسماء ذات أبراج وأرض ذات فجاج وبحار ذات أمواج ألا يدل ذلك على وجود اللطيف الخبير



Certes les excréments témoignent de la présence d'un chameau, les traces de pas témoignent du passage (de quelqu'un)… Quoi, un ciel chargé de constellations, une terre avec des vallées spacieuses, une mer pleine de vagues ne témoigneraient-ils pas de la présence d'un (Créateur) Doux et Omniscient ?

(Tafsîr Ibn Kathîr - Volume 1 / Page 59)


A une occasion, des matérialistes questionnèrent l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) au sujet de l'existence d'un Créateur. Il (rahimahoullâh) leur répondit :
"Laissez-moi. Je suis en train de réfléchir au sujet d'une information que l'on vient de me donner… On m'a parlé d'un bateau plein de marchandises qui voguerait sur l'eau sans personne pour le surveiller ni le diriger; malgré cela, elle continue à circuler, à effectuer des aller et retours, en se déplaçant d'elle-même et en fendant de grandes vagues, jusqu'à ce qu'elle arrive à s'en sortir pour partir là où elle le désire sans l'aide de qui que ce soit." Ses interlocuteurs lui firent remarquer : "C'est là une chose qu'aucun être sensé ne pourrait soutenir !" Il (rahimahoullâh) leur dit alors : "Malheur à vous ! Toutes ces choses qui existent, qu'elles soient lointaines ou proches (ou au dessus et en dessous), (affirmeriez-vous) qu'elles n'ont aucun créateur ?" Les matérialistes restèrent sans voix et revinrent vers la Vérité. (Tafsîr Ibn Kathîr - Volume 1 / Page 59)

Quand à l'Imâm Ach Châféï (rahimahoullâh), lorsqu'on lui avait questionné concernant le Créateur, il avait répondu en substance :
"La fleur du mûrier sert d'aliment à la chenille du bombyx, qui l'utilise pour produire de la soie. Elle est butinée par l'abeille qui en produit du miel. Elle est broutée par les moutons, les bœufs et le bétail, qui la rejette sous forme d'excréments. Le cerf la mange également et se forme alors en lui du musc. Pourtant, il s'agit à chaque fois d'une seule et unique chose…" (Tafsîr Ibn Kathîr - Volume 1 / Pages 59 et 60)


Ce n'est pas sans raison qu'Allah invite l'être humain en de nombreux endroits du Livre Sacré à méditer sur la création qui l'entoure… Il dit notamment :


إِنَّ فِي خَلْقِ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ وَاخْتِلاَفِ اللَّيْلِ وَالنَّهَارِ وَالْفُلْكِ الَّتِي تَجْرِي فِي الْبَحْرِ بِمَا يَنفَعُ النَّاسَ وَمَا أَنزَلَ اللّهُ مِنَ السَّمَاءِ مِن مَّاء فَأَحْيَا بِهِ الأرْضَ بَعْدَ مَوْتِهَا وَبَثَّ فِيهَا مِن كُلِّ دَآبَّةٍ وَتَصْرِيفِ الرِّيَاحِ وَالسَّحَابِ الْمُسَخِّرِ بَيْنَ السَّمَاء وَالأَرْضِ لآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَعْقِلُونَ
 

Certes la création des cieux et de la terre, dans l'alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l'eau qu'Allah fait descendre du ciel (et) par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne.

(Sourate 2 / Verset 164)
 

 

أَلَمْ تَرَوْا كَيْفَ خَلَقَ اللَّهُ سَبْعَ سَمَاوَاتٍ طِبَاقاً وَجَعَلَ الْقَمَرَ فِيهِنَّ نُوراً وَجَعَلَ الشَّمْسَ سِرَاجاً وَاللَّهُ أَنبَتَكُم مِّنَ الْأَرْضِ نَبَاتاً ثُمَّ يُعِيدُكُمْ فِيهَا وَيُخْرِجُكُمْ إِخْرَاجاً وَاللَّهُ جَعَلَ لَكُمُ الْأَرْضَ بِسَاطاً لِتَسْلُكُوا مِنْهَا سُبُلاً فِجَاجاً
 

N'avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés et y a fait de la lune une lumière et du soleil une lampe ? Et c'est Allah qui, de la terre, vous a fait croître comme des plantes, puis Il vous y fera retourner et vous en fera sortir véritablement. Et c'est Allah qui vous a fait de la terre un tapis, pour que vous vous acheminiez par ses voies spacieuses.

(Sourate 71 / Versets 15 à 20)

 


Pourtant, combien il est étonnant de constater que les découvertes constantes dans le domaine scientifique ont, le plus souvent, pour conséquence d'éloigner des chercheurs de la reconnaissance du Créateur. Il semblerait que leurs capacités de réflexion et de déduction soient aveuglées par la trop grande clarté des Signes de la présence de Dieu, tout comme une quantité de lumière trop importante aveugle l'œil humain et l'empêche de discerner ce qui s'offre à lui.

Pour le croyant néanmoins, le progrès scientifique, loin de l'éloigner de la foi, ne fait au contraire que la renforcer : Celui qui a la conviction de l'existence d'Allah considère en effet le fruit des découvertes comme étant des éléments du processus global mis en place par Dieu pour l'organisation de l'Univers; au fond, le Tout-Puissant est et reste le Créateur Unique et le Garant du bon déroulement des phénomènes de la nature. Il est tout à fait absurde d'affirmer que la science seule explique tout. A vrai dire, celle-ci se contente de nous éclairer, jusqu'à une certaine limite, sur le
"comment" des choses; mais elle reste muette sur l'origine première et le "pourquoi fondamental" de celles-ci :

  • D'où viennent par exemple les signes distinctifs présents en chaque être humain, comme ses empreintes digitales ou sa signature génétique ? C'est-à-dire comment expliquer que chacune de ces marques soit unique pour chaque individu ?

  • D'où proviennent la conscience et le psychisme humains, ou encore l'intellect et le génie créateur de l'Homme ?

  • Dans le monde animal, qu'est ce qui a permis le développement des millions d'espèces d'animaux et d'insectes qui peuplent notre planète ?

  • Comment expliquer la présence des extraordinaires aptitudes d'orientation des migrateurs ?

  • Qu'est ce qui est à l'origine de l'extrême diversité et de la grande beauté des formes colorées qui ornent les ailes des papillons ?

  • D'où les fourmis et les abeilles tiennent-elles leur modèle d'organisation et de répartition des tâches remarquables ?

  • Pour ce qui est des végétaux, comment expliquer l'extraordinaire variété des formes et des fonctions des plantes ?

  • D'où les fleurs tiennent-elles les superbes motifs qui ornent leurs pétales ou le parfum si doux qu'ils dégagent et qui leur permettent d'attirer les insectes dont ils ont besoin pour être pollinisées ?

  • Au niveau de l'atome, qu'est-ce qui est à l'origine des variations qui s'opèrent de façon constante et à intervalle régulier sein d'un atome comme le Césium 133 ? 1 ...

Et c'est ainsi une infinité de questions de ce genre que l'on peut se poser à la seule observation de ce qui nous entoure… Quel être doué de raison peutl accepter que, à partir d'une soupe primitive riche en molécule, une succession de phénomènes dirigée par le seul hasard ait pu engendrer (même après des milliards d'années et autant de milliards de transformations, de réactions chimiques, d'évolutions etc.) une telle diversité, complexité, organisation, précision, beauté et perfection ?…

A ce sujet, les propos suivants d'un non musulman
(David C. Pack) méritent d'être cités pour sa pertinence :
 

"Arrêtez-vous quelques instants pour penser à ce qui suit. Réfléchissez à tout ce qui s'accomplit autour de vous dans la nature, à la fois sur la terre et dans les cieux.
Considérez en premier lieu toutes les différentes sortes de planètes, d'étoiles et de galaxies. Chacune est une merveille en soi. En second lieu, contemplez toutes les différentes espèces de plantes qui existent sur la Terre aujourd'hui. Il y en a des millions, toutes différentes par la couleur, la forme, la grandeur, la taille et chacune ayant une longévité qui lui est propre, etc. (…)
Toute la nourriture qui existe sur Terre aujourd'hui est parfaitement adaptée à la consommation humaine ou animale selon le cas. Elle est constituée de telle façon qu'elle contient exactement les éléments en bonne proportion pour soutenir la vie des êtres à qui elle est destinée. (…).
Ensuite considérez le quelque million d'espèces d'animaux qui existent, sans compter les millions d'insectes. (…) La diversité dans leur couleur, leur forme, leur taille, leur beauté, leur longévité, etc. est comparable à celle des plantes.
Que voulons-nous prouver ? Aussi fascinant, merveilleux, beau et étonnant que sont toutes ces choses, il n'y a sûrement rien de plus fantastique que l'intellect humain. C'est le sommet absolu chez tous les organismes vivants. (…)
Réfléchissez maintenant à tout ce que l'humanité a réalisé à ce jour. Elle a pu construire des maisons, inventer le téléphone, les trains, les automobiles, les avions et les fusées, les ordinateurs, les "fax" et toutes sortes d'autres appareils sophistiqués extrêmement complexes et utiles.
Toutefois il y a une limite à ce génie créateur. Personne, ni vous ni moi, ne pouvons créer quelque chose d'aussi merveilleux que l'intellect humain. Tout ce que l'homme crée est inférieur aux capacités de son propre intellect. Essayez de trouver une chose faite par l'homme qui soit supérieure à l'intellect qui l'a créée. Vous n'y arriverez pas.
Voici maintenant la question. Qui ou quoi a créé votre intellect, qui ou quoi vous a créé, vous, avec votre intelligence ? (…) Soyez honnête avec vous-même. Pouvez-vous vraiment croire qu'une puissance ou une force aveugle et non intelligente ait pu être à la source de votre propre intelligence et ait pu créer votre intellect ? Rappelez-vous que vous ne pouvez rien créer qui vous soit supérieur. Donc, il ne reste qu'une intelligence supérieure à la vôtre pour avoir créer votre propre intelligence.
Ne vous faites pas injure en prétendant que les extraordinaires pouvoirs créateurs de votre intelligence, de votre raisonnement, de votre logique, de votre volonté et de votre ingéniosité sont un simple produit du hasard.
Arrêtez-vous un instant afin de réfléchir à ce dont nous venons de parler, à l'univers et à tout ce qu'il contient : les étoiles, les planètes, les galaxies, les plantes, les animaux, les êtres humains et leur intellect.
Supposez pendant un instant que vous ayez toute la puissance requise pour créer tout ce que vous désirez. Croyez-vous qu'il vous serait possible de créer tant de beauté, de majesté, de raffinement, de créer des choses d'une telle envergure avec autant de précision et de magnificence par vous-même, seul, sans l'aide de personne ? Rappelez-vous que vous n'avez aucun plan sur lequel vous baser, aucune possibilité de copier. Vous êtes laissé à vous-même.
Croyez-vous qu'il vous serait possible de concevoir approximativement mille milliards de galaxies contenant chacune en moyenne cent milliards d'étoiles, sans plan d'aucune sorte ? Pourriez-vous penser à faire voyager le son à mille cent kilomètres par seconde ? Seriez-vous en mesure de créer chaque type d'atome connu par la science et toutes les particules subatomiques qui les constituent ? Auriez-vous ensuite la capacité de combiner ces atomes dans une myriade d'autres molécules extrêmement complexes et capables de répondre à un nombre incalculable de besoins ?
Vous croiriez-vous capable de concevoir les millions de plantes dont plusieurs sont absolument interdépendantes ? Ensuite, croyez-vous que vous seriez à la hauteur pour créer plusieurs millions d'espèces d'animaux et d'insectes qui, non seulement, sont interdépendants, mais sont dépendants du monde végétal ? Vous croiriez-vous capable en plus de mettre en place toute la nourriture nécessaire afin de soutenir parfaitement les plantes et les animaux pendant toute la durée de l'existence que vous leur auriez attribuée ? Je pourrais continuer ainsi, mais je crois que vous saisissez ce à quoi je veux en venir.
Arrêtez-vous pour penser à ce qui suit. Tout comme vous ne voudriez pas insulter votre intelligence en vous décrivant comme le résultat d'un hasard aveugle, assurez-vous de ne pas insulter Dieu en suggérant que l'univers entier, avec tout ce qu'il contient, soit venu à l'existence entièrement par lui-même. S'il existe des athées ignorants et assez stupides pour affirmer une telle chose, il existe tout de même des gens intelligents et honnêtes pour ne jamais croire une telle folie simplement parce que des personnes dans leur ignorance l'ont affirmé."

 

Un scientifique renommé, Fred Hoyle, professeur d'astronomie à l'université de Cambridge avait pour sa part déclaré : "La probabilité qu'une forme avancée de vie émerge de façon aléatoire est comparable à la probabilité qu'apparaisse un Boeing 747 tout assemblé suite au passage d'une tornade dans une cour d'ordures de pièces mécaniques..."  (Magazine "Nature" -Vol. 294 / 12 Novembre 1981 - "Hoyle on Evolution" p. 105)

En réalité, la foi en l'existence de Dieu est une certitude enfouie au plus profond de la conscience de tout être humain. Cependant, beaucoup d'individus forcent leur intellect à
"étouffer" celle-ci. Ce n'est que dans des situations extrêmes (comme au moment de mourir par exemple) qu'elle arrive à nouveau à se manifester. Combien de fois avons-nous entendu dire que des personnes, au moment où elles ont été confrontées à la mort, ont fait appel à l'aide ou à la protection de Dieu, alors que ces mêmes individus avaient souvent passé leur existence à nier l'existence même d'un Dieu quelconque…

Wa Allâhou A'lam !

(A suivre Incha Allah)


1- L'horloge atomique, qui compte parmi les outils de mesure du temps les plus précis (avec une marge d'erreur d'une seconde tous les trois milles ans…), utilise justement les périodes de rayonnement (plus de 9 milliards/seconde) du Césium 133…

Dernière mise à jour : ( 15-03-2007 )
 
< Précédent   Suivant >