Attyab oul Madâriss

Important

Les cours de fiqh (droit musulman) publiés sur ce site sont extraits du programme d'apprentissage des élèves de notre Madressah. Les règles présentées sont en accord avec les principes du madh-hab (école de jurisprudence) hanafite.
Tous droits réservés concernant l'utilisation commerciale ou collective de ces textes.

Qui est en ligne

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Flux rss

Medersa.com

Statistiques

OS: Linux w
PHP: 4.4.9
MySQL: 5.5.55-0+deb7u1-log
Heure: 01:01
Caching: Disabled
GZIP: Disabled
Membres: 1119
Publications: 69
Liens: 6
Accueil
Comment contrer les épreuves qui nous assaillent ? Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 2
FaibleMeilleur 
Écrit par Mouhammad_Patel   
27-02-2007
Untitled 1

Chers frères et sœurs,

Savez-vous ce qui inquiète le plus de nos jours...? C’est la multiplication des "fitan" 1 que nous devons affronter.

En effet, les épreuves autour de nous sont très nombreuses et elles se présentent à nous sous différentes formes:

- Il y a d’un côté les tentations de la vie de ce monde (en ce qui concerne les jeunes, il s’agit de la musique, des petit(e)s ami(e)s, de la cigarette, de l'alcool, de la drogue etc...)

- De l’autre côté, il y a les troubles et les difficultés qui s'abattent quotidiennement sur nous, et sur les musulmans dans le monde en général.  

La question qui se pose est de savoir pourquoi cette succession de "fitan" et à partir de là, il deviendra plus facile à chacun d’essayer de les contrer et de se protéger contre eux.

A ce sujet, un savant musulman a écrit (en substance) ceci:

"Les épreuves qui nous submergent sont en réalité les conséquences néfastes d’une rébellion de notre part. Parmi toutes les créatures vivantes, l’être humain est celui qui a le plus manifesté à travers l’Histoire sa désobéissance envers Allah, alors que le reste de la création est, depuis toujours, resté soumis face à Lui. En d’autres mots, la création dans son ensemble n’a jamais cessé d’être "musulmane" (qui veut dire littéralement "soumise"), contrairement à bien des hommes... 

Allah en de nombreux versets du Qour’aane invite le croyant à méditer sur le monde qui l’entoure. Pourquoi ? Une telle observation permet d’abord à l’homme de déduire, à partir de l’existence et de l’organisation de ce ce qui se trouve autour de lui, la présence d’un Créateur Tout-Puissant et Sage. Mais, en méditant sur les éléments de la Création, l’homme peut aussi percevoir l’Ordre qui régit l’Univers, un Ordre qui résulte de la soumission totale de chaque créature dans l’accomplissement du devoir qu’elle a reçu d’Allah. Le Qour’aane dit clairement:

"Désirent-ils une autre religion que celle d’Allah, alors que se soumet à Lui, bon gré, mal gré, tout ce qui existe dans les cieux et sur la terre, et que c’est vers Lui qu’ils seront ramenés ?"

(Sourate 3 / Verset 83)
 

Dans un autre verset, nous pouvons lire:
 

"Certes, dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l’eau qu’Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne."

(Sourate 2 / Verset 164)
 

L’homme en se rebellant contre Son Seigneur et en Le désobéissant, va en réalité à l'encontre de l'Ordre naturel, de cette soumission qui est témoignée par toutes les autres créatures.

C’est pour ce crime, qu’auparavant, Allah détruisait des peuples entiers par des châtiments collectifs, après les avoir maintes fois avertis du risque auquel ils s’exposaient. Allah ayant promis au Prophète  qu’Il ne détruirait pas cette "oummah" (communauté) par un châtiment collectif, il est fort possible que la punition divine ait revêtu une autre forme: celle des "fitan", des troubles, des épreuves et des tentations."

A partir de là, il est clair que le meilleur moyen de contrer ces "fitan" est de revenir vers une véritable soumission à Allah... en d’autres mots, redevenir de vrais "musulmans", au sens propre du terme et de cesser d’être rebelles envers Allah.

Pour cela, point de recette miracle; nous savons chacun où le bât blesse... Commençons par nous poser les questions les plus simples: Respectons-nous nos prières quotidiennes obligatoires ? nos autres obligations religieuses et morales ?... Adoptons-nous le comportement adéquat envers nos parents ? nos frères musulmans ? les non musulmans ? etc...

Ce n’est qu'au prix d'une remise en question sincère suivie d'un changement profond de notre comportement et de notre attitude dans la vie de tous les jours que nous retrouverons une véritable harmonie avec les autres éléments de la création, et que Incha Allah, nous contribuerons à la lutte contre les "fitan".
 

Qu’Allah nous aide et nous guide tous ! Âmine

Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !


1- "Fitan" est le pluriel du mot "fitnah"; ce dernier est un mot arabe qui donne en français un certain nombre de sens: épreuve, trouble, tentation, péché...

 
< Précédent   Suivant >